Vous êtes ici : Accueil   >   Formation   >   Diplômes d'État   >   2018-2019   >   Master   >   Droit bancaire et financier

MASTER Droit des affaires
Parcours : Droit bancaire et financier

Contenus et types d'enseignement

Description générale du contexte

La mention Droit des affaires est adossée à l’équipe droit des affaires (UMR DRES 7354), ainsi qu’à l’Ecole Doctorale Droit, Science politique et Histoire (ED n° 101).

L’initiation à la recherche est progressive au cours des quatre semestres du master. Aux semestres 1 et 2, les étudiants peuvent bénéficier de formations documentaires spécifiques aux outils juridiques par des membres du Service commun de documentation. Les séances de travaux dirigés, souvent dispensées par des doctorants, initient les étudiants aux travaux de recherche de la discipline. La méthodologie qui leur est enseignée dans ce cadre permet de les préparer aux travaux qu’ils devront réaliser au cours des semestres 3 et 4.
 
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):8

Objectifs du programme

  • Le parcours « Droit bancaire et financier » est à la fois une formation à la recherche et par la recherche, qui comporte la réalisation individuelle ou collective de travaux scientifiques originaux, et une formation professionnelle de haut niveau intégrant en permanence les innovations scientifiques et techniques.
  • Cette formation vise à offrir aux étudiants une connaissance approfondie du droit des affaires et plus spécialement en droit bancaire et en droit des marchés financiers.
  • La voie à finalité recherche comprend des enseignements d’approfondissement, sous forme de cours, de séminaires et des travaux méthodologiques. Elle s’achève par la rédaction et la soutenance d’un mémoire de recherche dans l’une des disciplines suivantes : droit des obligations, droit des sociétés, droit des marchés financiers. Un stage est vivement recommandé dans le cadre de ce parcours pour approfondir sous une approche pratique les questions abordées dans le mémoire de recherche
  • La voie à finalité professionnelle comprend des enseignements d’approfondissement sous forme de cours et de séminaires recouvrant tout le champ du droit des affaires et assurés tout à la fois par des universitaires et par des enseignants issus du monde des entreprises et des administrations.
  • Elle s’achève par un stage suivi d’une soutenance de rapport de stage

Compétences à acquérir

  • Acquérir d’une solide culture juridique générale en droit des affaires. Savoir mener une recherche juridique en maîtrisant les outils documentaires de la discipline, la méthodologie de la recherche individuelle et collective, de la construction et de l’analyse d’une étude juridique. Être apte à s'exprimer à l'écrit ou à l'oral, en maîtrisant la terminologie juridique.

Contact

Christine Hue-Arce

Pré-requis obligatoires

  • Langues : justificatif d’un bon niveau dans une langue étrangère (CLES 2 – niveau B2), parfaite connaissance du français écrit et oral.
  • Etre titulaire d’un M1 (60 ECTS) ou d’un diplôme d’études supérieures reconnu équivalent et avoir suivi dans son cursus 2/3 des matières ci-dessous énumérées :
- droit civil
- droit commercial
- droit des sociétés
- droit pénal
- droit social
- droit fiscal
- droit des procédures collectives
- droit bancaire
- droit approfondi des sociétés
- droit processuel
- droit comparé
- droit international privé
- droit des marchés financiers

Poursuite d'étude

Les diverses compétences acquises par les étudiants leur permettent de poursuivre leurs carrières dans le secteur de la finance (prestataires de services d’investissements, autorité de contrôle), de la banque (établissements de crédit), des assurances, au barreau (cabinets d’avocats spécialisés en droit des affaires, cabinets d’avocats internationaux), dans les services juridiques d’entreprises et de groupes multinationaux.

Structure et organisation pédagogiques

La mention se décline en une 1ère année de master M1 tronc commun, puis en une 2e année. A la fin du M1 les étudiants peuvent arrêter leurs études et s’insérer en milieu professionnel ou préparer examens et concours notamment à l’IEJ. Peuvent solliciter leur inscription en M2, mention droit des affaires, les étudiants justifiant d’un bon niveau dans une langue étrangère (CLES 2-Niveau B2) et ayant obtenu le M1 (60 ECTS) ou titulaires d’un diplôme d’études supérieures reconnu équivalent et ayant suivi dans leur cursus les enseignements fondamentaux du droit des affaires.
Les différents parcours du M2 Droit des affaires permettent aux étudiants d’acquérir une très bonne culture juridique générale ou une spécialisation qui favorisent leur insertion professionnelle immédiate.

Mo da li t és d ’enseignement :
En Master 1 : formation initiale

En Master 2 :
  • Droit de l’Internet et des systèmes d’information : le parcours Droit de l’Internet et des systèmes d’information en présentiel est essentiellement ouvert aux étudiants en formation initiale, mais il arrive parfois que des étudiants souhaitent l’effectuer en formation continue. Le parcours Droit de l’Internet et des systèmes d’information en ligne est, quant à lui, essentiellement destiné aux étudiants de formation continue, en raison de son déroulement intégralement à distance ainsi que des horaires des cours (à partir de 19h30, une semaine sur deux), compatibles avec l’exercice d’une activité professionnelle. Il accueille tout de même un tiers d’étudiants en formation initiale.
  • Juriste et conseil d’entreprise (DJCE) : formation initiale
  • Droit bancaire et financier : formation initiale
  • Droit bancaire-Métiers de la banque : apprentissage – contrat de professionnalisation
  • Juriste conformité-compliance officer : apprentissage– contrat de professionnalisation
  • Investigations financières à l’échelle Européenne : La formation est exclusivement ouverte à la formation continue et en apprentissage.

Les étudiants de la mention droit des affaires bénéficient des dispositifs d’accompagnement des étudiants ayant des contraintes particulières (situations de handicap, sportifs de haut niveau) mis en place par l’établissement.
En outre la mention pratique depuis son origine une politique d’aménagements personnalisés sous forme de contrats pédagogiques pour les étudiants étrangers ou en situation spécifiques (retour de mobilité Erasmus, salariés, jeunes parents, etc.)
Une attention particulière est accordée aux étudiants salariés qui bénéficient systématiquement d’une dispense d’assiduité sur demande. En effet, la structure de l’offre de formation et le public concerné n’ont pas permis de mettre en place un régime spécifique pour les étudiants salariés comme en Licence.
Par ailleurs, des aménagements nécessaires aux étudiants en situation de handicap (dispense d’assiduité en travaux dirigés, tiers temps ou autres modalités particulières d’examen, aide de la part d’étudiants volontaires) sont systématiquement mis en place en lien avec la Mission handicap de l’Université qui signale les étudiants concernés et les accompagne.
Les sportifs de haut niveau font eux aussi l’objet d’un suivi particulier par l’équipe pédagogique, sous la responsabilité du vice-doyen en charge des Masters. Les aménagements nécessaires sont toujours accordés, jusqu’à l’organisation d’épreuves spécifiques.

Programme des enseignements

Droit bancaire et financier

Contact

Faculté de Droit

1 PLACE D'ATHENES
67045 STRASBOURG

Michel Storck