Concours Rousseau 2019 : victoire de l’UQAM face à Strasbourg

À la une

La finale du Concours Charles-Rousseau, accueilli pour sa 35e édition par la Faculté de droit de Strasbourg, a opposé samedi 11 mai dans l’Aula du Palais universitaire l’équipe de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) à l’équipe de l’Université de Strasbourg. Les résultats ont été annoncés dans la soirée, au cours du gala de clôture : l’UQAM a remporté l’édition 2019 du Concours Rousseau, tandis que l’Université de Strasbourg s’est vue décerner le 2e prix. 

La finale a eu lieu devant un banc de juges composé, dans l’ordre alphabétique, de Geneviève Bastid-Burdeau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’Institut de Droit international), Nicola Bonucci (Directeur des Affaires juridiques de l’OCDE), Julien Cazala (Université Paris 13), François Dubuisson (Université Libre de Bruxelles), Geneviève Dufour (Université de Sherbrooke et présidente du RFDI), David Luff (Université Libre de Bruxelles et associé, Appleton & Luff) et Pierre-Olivier Savoie (associé, Savoie Arbitration). Le jury était présidé par M. Nicola Bonucci. 

Les deux équipes étaient composées, pour l’Université de Strasbourg, par Matthias Couraud, Yasmine El Yousfi, Iliana Soenens et Guilhem Zerbib, entraînés par leur coach Naïm Abou-Elaz ; et pour l’UQAM par André-Philippe Ouellet, Gabrielle Ross, Sergiu Savciuc et Stella Warnier, entraînés par leur coach Jonathan Kuntz. 

La Faculté de droit salue tous les participants à l’édition 2019 du Concours Charles-Rousseau, et félicite l’équipe de l’UQAM pour son beau succès, au terme d’une finale de haut vol. 

Elle tient à exprimer sa fierté aux quatre plaideurs de l’équipe de l’Université de Strasbourg pour leur magnifique parcours, ainsi qu’à leur coach, Naïm Abou-Elaz. Une reconnaissance particulière est due à Iliana Soenens, étudiante en M1, qui a remporté un prix de meilleure plaideuse ainsi que le prix ex aequo du meilleur plaideur finaliste.  

La Faculté remercie, enfin, tous ses étudiants, qu’ils soient de L3, de M1, de M2 ou de doctorat, ainsi que Jocelyne Kautzmann, Virginie Dauer, Aurélie Kraft et Heloïse Hancke de la Fédération de recherche « L’Europe en mutation », et tout particulièrement Mathilde Desurmont, doctorante contractuelle de la Faculté de droit, qui ont contribué aux côtés du professeur Andrea Hamann à la réalisation du Concours Rousseau 2019, et de qui l’investissement sans faille dans cette édition accueillie par la Faculté de droit de Strasbourg a valu à l’équipe d’organisation un prix spécial décerné par le Réseau francophone de droit international.

Toutes les photos du Concours sont disponibles sur la page Facebook de l’organisation locale : https://www.facebook.com/ConcoursRousseau2019/