Information relative à la reprise des stages

À la une
Étudiants

A partir du 11 mai et sous réserve des éventuelles limitations à la levée des mesures de confinement édictées par les autorités gouvernementales, les stages interrompus au moment du confinement ou les nouveaux stages seront de nouveau autorisés sur le territoire sous certaines conditions.
Dans la mesure du possible, il est toujours très fortement recommandé d'effectuer le stage sous forme de télétravail intégral ou partiel.

Quand le stage ne peut se dérouler sous forme de télétravail, l'organisme d'accueil devra, avant toute autorisation de reprise de stage ou toute signature de nouvelle convention, indiquer au stagiaire et au responsable pédagogique du stage quelles sont les mesures de prévention contre le COVID-19 mises en oeuvre pour la durée du stage au sein de son organisme.

Compte tenu des conditions énoncées (cf. annexe sanitaire), il parait nécessaire de ne pas donner suite aux demandes de stages facultatifs s'ils ne peuvent se dérouler à distance. Si l'enseignant permet le déroulement d'un stage en présentiel, il convient que chaque enseignant puisse s'assurer du suivi du stagiaire, des conditions dans lesquelles il travaille, avant la signature de toute convention.

Si la convention de stage a été signée avant le confinement, il convient que le responsable pédagogique donne son accord à une prise ou reprise de stage en présentiel. Un avenant sera établi si les dates de stages sont modifiées. L'annexe sanitaire doit être renseignée.

Si un stage a débuté avant le 16 mars, puis maintenu en distanciel, puis à nouveau en présentiel à partir du 11 mai, il convient que le responsable donne son accord à une reprise en présentiel. L'annexe sanitaire doit être renseignée.